2020
Dernière mise à jour 24/02/20

 

Copin'Age en fête !

 

Gembloux, le 21 février 2020

 

Bonjour à toutes et tous,

 

Comme de tradition, la rencontre du mois de février a débuté à 14 h 15 avec l’Assemblée générale ordinaire qui a réuni 117 Copines et Copains. Après l’adoption de l’ordre du jour, l’assemblée a approuvé à l’unanimité le rapport concernant les activités écoulées (pour rappel, la rétrospective des activités de l’année passée vous avait déjà été adressée antérieurement) de même que les comptes de l’exercice 2019 (présentés par Jacques, notre trésorier) montrant un solde positif de + 10.273 euros. Ce solde positif résulte des acomptes déjà payés par les participants au voyage en mai 2020 à Weimar-Dresde, alors que Copin’Age a versé la première avance seulement dans le courant de janvier de cette année et qui, de ce fait, n’est pas prise en compte dans le bilan de 2019. Donnant suite au rapport de Henriette, vérificatrice aux comptes, l’assemblée a décidé à l’unanimité de donner décharge aux administrateurs et à la vérificatrice aux comptes de toute responsabilité de l’accomplissement de leur mandat pendant l’exercice écoulé. La séance s’est poursuivie avec respectivement l’approbation du programme des activités futures et du budget 2020. Au point 8 « Divers », le président a attiré l’attention sur le fait que le mandat des administrateurs s’achèvera en février 2021 et a invité les personnes intéressées par l’un ou l’autre poste de contacter d’ores et déjà les responsables pour toutes informations utiles en ce sens. Par ailleurs, le président s’efforcera de mieux coordonner à l’avenir la distribution du courrier mensuel via les différentes voies de distribution afin que tout le monde reçoive l’information plus ou moins en même temps. Après avoir remercié tous les membres pour leur attachement fidèle à Copin’Age de même que le comité et toutes celles et tous ceux qui ont contribué au bon déroulement des différentes activités, la séance a été levée à 15 h 10.

Ensuite, nous avons accueilli le professeur Arsène Burny pour la remise du traditionnel chèque au profit du Télévie. Cette année, le montant dudit chèque s’élève à 2.804 euros et est le résultat cumulé de dons, de petits profits réalisés lors des activités dédiées à la cagnotte B.A et, en partie, du bénéfice provenant de la vente des « Vie et anecdotes de Copin’Age ». À ce montant, il faut encore ajouter les versements effectués directement sur le compte de « ULG-GXABT » en vue de pouvoir bénéficier d’une réduction fiscale.

Monsieur Burny a chaleureusement remercié tous ceux qui ont contribué à la cagnotte B.A. et a ensuite brièvement esquissé les derniers progrès très encourageants réalisés dans la lutte contre les maladies du cancer. Il a notamment rappelé les avancées dans le domaine de l’immunothérapie et a particulièrement mis l’accent sur les progrès réalisés dans la lutte contre le cancer du sein et des ovaires. Les résultats prometteurs ont également été engrangés pour le cancer des poumons, alors que l’une des priorités du programme de recherche financé par le Télévie concernera l’infection du pancréas où tout reste encore à faire.

Après un petit break, nous avons poursuivi avec une petite parenthèse vu que, tout à fait exceptionnellement, il n’y avait pas de conférence au programme cet après-midi. Il y a de quoi être fier, car Copin’Age souffle ses trente bougies cette année. Cela méritait bien que l’on s’attarde quelques instants sur cet événement et que l’on retrace quelques épisodes qui ont particulièrement marqué la vie de notre association. Pas de discours solennel, mais bien quelques souvenirs mémorables qui, en passant, ont fait travailler les zygomatiques. Ce fut une présentation en images magnifiquement accompagnée en musique par notre Copain Jean Peiffer, connu sous le pseudo « Harisson – clavier et chant ». Il a ouvert la séance avec un morceau que l’on peut considérer comme l’hymne de Copin’Age, à savoir « Les copains d’abord » de Georges Brassens.  Signalons aussi que même La Poste (bpost) n’est pas restée insensible à notre fête et a émis un timbre spécial pour l’occasion.

Tout a commencé en 1990 à l’initiative de Jacqueline Cox-Vanderlick, notre présidente d’honneur, lorsqu’une quinzaine de personnes ont décidé de partager leur sensibilité et l’amour pour toutes les belles choses : l’art, la musique, le patrimoine architectural, etc. C’est alors que l’on a choisi le nom de « Copin’Age », un concentré de Copines et Copains d’un certain âge. Rapidement, le groupe s’est développé pour devenir une « Association sans but lucratif (a.s.b.l.) » en 1993. Un rapide bilan montre que l’on arrive aujourd’hui à l’organisation de 180 conférences, plus de 300 sorties d’un jour en Belgique (excursions, spectacles, expositions et autres), quelque 63 séjours en dehors des frontières de notre royaume, des activités « sportives », etc., tout cela sans le moindre subside et sur base de bénévolats. Ensemble, tout cela mène à un nombre impressionnant d’heures de détente, de découvertes, de plaisir, de convivialité …

C’est évidemment le moment de mettre à l’honneur ceux qui témoignent leur enthousiasme, leur fidélité et leur confiance envers notre association depuis 20 ans, 25 ans, voire davantage. D’abord ceux qui comptent de 20 à 24 années d’ancienneté. Depuis 2001 : Yves Raimond et Liliane Zamolo ; depuis 2000 : Yvette Berger, Lucienne Degroot, Jeanine Sclipteux ainsi que Florent Namèche et Anita Segor(†); depuis 1999 : Jocelyne Decelle, Paulette Defense et Ray Lapy-Piron ; depuis 1998 : Berthe Delvoye, Josiane Depierreux, Janine Deschamps, Marcelle Mombers ainsi que Pierre et Bernadette Hallet-Rosier ; depuis 1997 : Roland et Nelly Raison-Seron ainsi que Jacques et Thérèse Renard-De Donder ; depuis 1996 : Ginette Henry et Mady Moreau. Ensuite, il y a ceux qui comptent 25 années d’ancienneté et plus. Depuis 1995 : Henriette De Decker ainsi que Étienne et Laurette François-Cox ; depuis 1994 : Christiane Blampain, Louise Delvoye (avec ses 98 ans, elle est la doyenne de notre association), Marguerite Hosselet, Janine Theys-Raucent ainsi que Jacques Huyvaert et Annie Uytersproot(†); depuis 1993 : Jean-Pierre Mathot, Achille Delforge et Andrée Lerminiaux(†), Marie-Louise Jadoul et André Lambert(†), Christiane Rase et Christian Labar(†), ainsi que Antoine et Lisette Letellier-Van Hoeck ; depuis 1992 : Nicole Demaret, Anne-Marie Pirotte, Julien et Laure Demol-Golard, Robert et Nelly Depas-Julien, Albert et Paulette Lemy-Delbrouck ainsi que Roger et Jacqueline Malcourant-Brasseur ; depuis 1991 : Maria Everaerts, Mélanie Margraff et Zbigniew Kislanski(†), Lisette Vanbellingen et Emile Otoul(†), Nicole Van Styvendael et François Heyvaert(†), Simone Virlée et Maxime Van Doninck(†) ainsi que Joseph et Paulette Guiot-Huret ; et pour couronner le tout, depuis 1990 : Jacqueline Vanderderlick et Lucien Cox(†). Nous adressons nos sincères félicitations à tous les jubilaires. Une petite médaille de souvenir a été remise à celles et ceux présents à la cérémonie.

Bien sûr, Copin’Age représente un travail continu pour celles et ceux qui mènent la barque. C’était donc aussi l’occasion de réserver un instant à ceux qui s’investissent avec passion dans la réalisation de ce projet excitant. Il y a d’abord Jacqueline qui, à peine pensionnée, s’est réengagée durant 25 ans dans un plein temps comme bénévole dans Copin’Age. Le bilan extraordinaire présenté ci-avant est en majeure partie son mérite. Quant à moi, j’ai repris le flambeau il y a cinq ans en continuant dans le même sens. Pendant les activités, Jacqueline pouvait s’appuyer sur Lucien, moi je suis secondé par Martine. Dans les deux cas, une chose est sûre, c’est que tout cela nous a procuré et continue à nous procurer d’innombrables satisfactions : parfois on s’amuse, on rigole …, mais surtout il y a l’immense bonheur de voir tout le monde heureux autour de nous.

Pour accomplir cette tâche, nous sommes évidemment entourés d’un Comité très efficace. À commencer par Robert qui me seconde au poste de « Vice-président » depuis 2015 ; toujours prêt à aider, il se charge de l’organisation des marches, mais fournit aussi des idées innovantes, émet des avis judicieux …  Il faut également citer Jacques, notre « Trésorier » ; très compétent en la matière, il occupe officiellement ce poste depuis 2005. Last but not least il y a Francine, officiellement « Secrétaire », mais en réalité son travail correspond davantage à celui d’un « Maître de cérémonie » ; elle est en place depuis 2011. Bien que ne faisant pas partie du Comité, Henriette, « Vérificatrice aux comptes » depuis 2005, suit avec beaucoup de rigueur la gestion journalière de notre association ; elle a d’abord été « Trésorière » de 2002 à 2005 et, par conséquent, elle est parfaitement familiarisée avec les questions de recettes-dépenses où elle prône la transparence. Je vous exprime toute ma gratitude pour votre dévouement et votre enthousiasme. Voilà une équipe bien rodée et bien soudée, mais en même temps à l’écoute de vos attentes et ouverte à vos suggestions.

Et puis il faut bien entendu y associer Thierry, « notre » autocariste. Sans lui, les excursions et voyages ne seraient pas pareils ! Selon mes informations, son premier travail pour le compte de Copin’Age se situait en 1998 lors du voyage au Tyrol. Faut-il le considérer dès lors parmi nos jubilaires … 😊 ?

Au cours de cette séance à la fois rétrospective et festive, le tout dans un contexte très décontracté, nous avons régulièrement fredonné et parfois même chanté lors des intermèdes musicaux sur des airs profondément ancrés dans nos esprits et magnifiquement interprétés par notre musicien Jean. Le tout s’est terminé par un défilé de photos les unes plus cocasses que les autres et témoignant de l’ambiance joviale régnant au sein de notre groupe. Nous avons clôturé l’après-midi avec le traditionnel goûter.

Mille mercis à vous tous et encore une longue vie à Copin’Age !

En vous souhaitant bonne lecture et à bientôt, je vous adresse toutes mes amitiés